EQCMA | Équipe québécoise de contrôle des maladies avicoles | BACKGROUND

Le Mexique souffre d'une autre épidémie d’influenza aviaire

Publié le 07/02/2013 | Mexique

Le World Poultry a rapporté le 14 janvier dernier que deux nouveaux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été signalés sur des fermes avicoles au Mexique, entraînant l'abattage de près de 300 000 oiseaux, selon un rapport récent de l’OIE.

Au total, 740 volailles sont mortes du virus qui a émergé dans les deux exploitations avicoles situées dans l'État central d'Aguascalientes. Le virus signalé est de la souche hautement pathogène de l'influenza aviaire de sérotype H7N3, différente de la souche H5N1, qui a dévasté les élevages de poulets et de canards après qu'il a été détecté pour la première en 1997 à Hong Kong.

En Septembre dernier une flambée dévastatrice de H7N3 s'est produite dans la partie nord-est de l'État de Jalisco, qui est près d’Aguascalientes. C’est l’été dernier que le pays a été le plus éprouvé alors que la même maladie a sévit dans plusieurs troupeaux menant les autorités à ordonner l’abattage et la destruction de 11,4 millions d’oiseaux infectés ou à risque d’infection et environ 11 autres millions de façon préventive avec l’accord des éleveurs afin d’empêcher l’établissement et la propagation du virus.

Le ministère a indiqué qu'il faisait encore la surveillance active et passive au niveau national et que l'enquête épidémiologique est en cours. La source des foyers ou origine de l'infection était inconnu.

Le Mexique souffre d'une autre épidémie d’influenza aviaire
Retour aux nouvelles