EQCMA | Équipe québécoise de contrôle des maladies avicoles | BACKGROUND

Prévention, précautions et soins

Vaccination

Des vaccins sont généralement administrés aux oiseaux reproducteurs pour protéger leur progéniture. Dans certain cas, les oiseaux sont vaccinés au couvoir ou à la ferme d’élevage. Il n’est pas possible de faire vacciner un petit lot de volaille. En cas de maladie, contactez un médecin vétérinaire

Éviter la transmission aux autres élevages

Crédit photo: Dre Manon Racicot

Si le médecin vétérinaire pose un diagnostic dans votre élevage de poulets ou autres volailles, ou si vous soupçonnez que des sujets sont malades: 

  • Évitez de vendre ou d’acheter des oiseaux. 
  • Évitez de participer à des expositions ou de visiter d’autres élevages. 
  • Isolez tous les sujets malades et traitez-les, s’il y a lieu. Ne consommez pas leur chair ni leurs œufs. 
  • Dans votre routine, occupez-vous des animaux malades en dernier.
  • Lavez et désinfectez le matériel après utilisation.
  • Portez des vêtements protecteurs, comme un survêtement, des gants et un masque facial, à enfiler uniquement lors des soins aux sujets malades.
  • Un médecin vétérinaire devra procéder à l’euthanasie si l’animal ne peut être soigné.

Médicaments

L'usage des médicaments destinés aux animaux en élevage est régi par des lois et règlements. Ces médicaments doivent être prescrits par un médecin vétérinaire qui précisera les périodes d’attente à respecter avant l'abattage de la volaille de chair ou la consommation des œufs du Québec.